Jazeh Tabatabai est né à Téhéran d’une famille de peintres et de musiciens. Il n’a que douze ans lorsqu’il publie sa première nouvelle. Son talent de poète s’exerce non seulement en littérature (il a publié plus d’une centaine de nouvelles, poésies, romans, pièces de théâtre…), mais aussi en peinture et en sculpture. Cette multiplicité des médiums s’explique chez lui par la volonté d’élargir toujours plus son langage d’expression, en choisissant le moyen le plus apte à rendre compte de ses sentiments selon qu’il ait besoin de mots, de couleurs ou de mouvements. 

Après un brillant parcours qui le mène de l’Académie d’Art dramatique à la Faculté de Lettres, Jazeh Tabatabai intègre en 1954 les Beaux-Arts de Téhéran en section sculpture. 

En 1957, il crée la « Iran Modern Art Gallery », la première galerie de Téhéran, lieu alternatif où se rassemblent écrivains, acteurs et peintres d’avant-garde. 

Artiste particulièrement conscient des confrontations et des influences portées par le monde moderne, Tabatabai construit ses sculptures avec les rebuts mécaniques de la civilisation, et s’en sert comme d’un matériau pour donner forme à sa pensée qui est classiquement persane. Ressorts, pistons, tuyaux, phares de voitures ou chaînes de vélos, bielles et roues dentelées sont assemblés pour donner naissance à des créatures fabuleuses qui racontent des histoires et revisitent les mythes et légendes de la Perse. Fortes et fragiles à la fois, irradiantes de vie, ses figures sont pleines d’amour et de poésie. En redonnant une vie et une histoire aux matériaux, Tabatabai s’inscrit en véritable démiurge, qui offre aux objets une renaissance mais, surtout, une beauté nouvelle. 

Quant à ses peintures oniriques aux lignes souples, aux couleurs vives et lumineuses, aux compositions parfaitement architecturées, semblables aux miniatures, elles traduisent bien l’héritage persan de leur auteur.

Souvent qualifié d’être un artiste « innovateur-traditionnaliste », Tabatabai est avant tout un poète empreint d’humanité, qui nous invite à rejoindre son monde imaginaire où règnent amour, lyrisme et innocence, et qui cache derrière cette joie authentique une véritable nature mystique.